La Dague à la main gauche

La dague à la main gauche a son origine vers la moitié du XVIème sièlce, quand l'escrime est devenu une forme d'utiliser les armes nobñes sans se blesser énormement. Quand il devient célèbre l'escrime des armes doubles, c'est à dire, la combinaisson d'une épée et d'une dague pour bloquer les coups de l'ennemi et profiter n'importe quelle erreur de l'adversaire pour le blesser.

Elles servaient à dévier l'épée de l'ennemi et pour le percer.  Cet article est elaborée de manière artisanale à Toledo (Espagne) avec un fourreau en cuir. Cette dague à la main gauche est une pièce exceptionnelle pour des collectionneurs dont la longueur est 53 cms. Ces dagues avaient une garde très particulière, d'habitude on les elaborait avec des traits similares aux épées qui l'accompagnait.

Leur garde a supposé un developpement significatif en ce qui concerne la protection de la main, étant donné qu'à cette époque les dagues n'avaient qu'un croisillon qui servait pa bloguer les coups de l'adversaire. Cette dague à la main guache a une lame en acier onoxydable. Elle expédiée avec un fourreau en cuir. On la fabrique à Toledo (Espagne). Leurs fourreaux étaient en cuir et montraient des parties métalliques.  Normalement on les portait dans le dos, lègerement penché à gauche afin de faciliter le fait de dégainer la dague. Cependant on la voyait aussi à droite dans la position horizontal pour ce but. Il est important de mentionner que les finitions de ces dagues étaient en rapport avec la catégorie de l'arme.

VOIR DES AUTRES DAGUES

Épées Spartiates

L’épée spartiate est plus courte que les épées normales, elle était utilisée par les armées spartiates. La première référence qui éxiste de l’épée spartiate est au début du IVe siècle av. J.C., dans les écrits de Plutarque(Oeuvres morales 217E) où ce cite une sentence de Antalcidas, dans laquelle celui-ci répond à un homme qui lui demande pour quelles raisons les épées de Lacédémon sont si courtes; les références de l’épée spartiate de Plutarque sont avec le terme encheiridion, c’est à dire, dague.

 

Le Hoplite était un guerrier spartiate et son arme principal était une lance, qui se lançait avant le combat au corps à corps. Ils se positionnaient en rangs et les trois premiers rangs lançaient les longues lances pour attaquer autant aux ennemis de première ligne comme ceux qui étaient plus en arrière, ils pouvaient notamment atteindre ceux qui se trouvaient dans leur diagonal.

Le problème de la lance de l’Hoplite, était qu’elle pouvait se cassée durant la bataille et, donc, c’était quand ils combattaient avec les épées spartiates dans le combat à courte distance, qui pendaient du porte-épée, ce qui leurs permettaient d’attraper l’épée par le fourreau avec la main gauche derrière le bouclier spartiate.

Épée spartiate avec fourreau et ceinture. La lame est en acier au carbone et la poignée est enfilée.

VOIR PLUS D’ÉPÉES SPARTIATES

VOIR BOUCLIERS SAPARTANS

VOIR CASQUES SPARTANS

 

Espada Funcional Barón

El sucesor del famoso rey Ricardo Corazón de León, Juan Sin Tierra, era detestado por los barones ingleses a los que había obligado a pagarle muchas multas e impuestos. El arzobispo de Canterbury, Langton, mostró a los barones una vieja carta en la que el rey, Enrique I  (que era francés ) prometía observar las costumbres de los ingleses. Los barones ingleses decidieron entonces redactar también una carta en que quedaran consignados lo derechos de los ingleses y que obligaba al rey a que jurase respetarla en lo sucesivo. Los barones juraron que, si se negaba, le harían la guerra hasta que cediese (1214).

Desde entonces los ingleses han denominado a la Carta Magna “el fundamento de las libertades inglesas”. No impedía que el rey gobernase mal; pero determinaba por escrito, de manera indiscutible, las costumbres que el rey y sus consejeros tenían el deber de observar. El rey mismo ya no tenía derecho de obrar según su capricho. Como decían los ingleses, “estaba sometido a la ley”, es decir, obligado a respetarla.

VER ESPADA FUNCIONAL BARÓN

VER OTRAS ESPADAS FUNCIONALES

Épées Templières

Superbe vidéo de l’épée des Templiers avec le pommeau en couleur argent et incrustations en métal avec des symbols relationés avec l’Ordre. La lame de l’épée templière est réaliser en acier inoxydable.

Silver épée Templiers

L’Ordre du temple à été fonder en 1.118, pour assurer la garde des Lieux Saints, et protégé les routes de pèlerinages. L’Ordre atteint sa maximum splendeur au XIIIe siècle. Les Chevaliers des Templiers se considéraient des Chevaliers de Dieu, honneur de l’Église et de la Christianité.

Sa devise, autant pour combattre avec l’épée templière, que pour commencer toutes actions d’aide au prochain, était: NON NOBIS, DOMINE, NON NOBIS, SED TUO NOMINI DA GLORIAM. La gloire, non pour nous, seigneur, non pour nous, mais pour ton nom.

Silver épée Templiers

C’était une force militaire très bien organisé et formaient les forces de chocs dans toutes les croisades. À l’attaque ils étaient à l’avant garde et dans les retraites, en arrière-garde. Durant un siècle ils assuraient le gouvernement effectif du royaume de Constantinople.

Ils ne payaient pas d’impôts, contributions ni de péages, ils obeissaient seulement au Pape et avaient des possessions dans toute l’Europe et Moyen Orient.

VOIR ÉPÉES TEMPLIÈRES

VOIR PLUS ÉPÉES