Capes médiévales: Distinction sociale d’une époque

Commençant avec le XIème siècle, les vêtements qui se portaient dans les rues des villes les plus importantes du Moyen-âge, commencent à avoir une signification, à part de l’utilisation qu’on lui donnait. La noblesse ne pouvait pas portée le même type de vêtements que les pauvres, jusqu’aux couleurs et bien sûr les tissus devaient être différents, comme signe de sa richesse. Pendant que les paysans cousaient leurs vêtements à la maison, les rois et les aristocrates avaient leurs propres tailleurs qui s’ajustaient toujours aux préceptes de la mode et quand à la qualité du matériel, plus elle était haute plus la personne qui le portait était se distinguait.

Dans cette même époque, un nouveau désir de la mode donnait lieu aux capes, qui normalement s’attachaient autour du cou ou des épaules, ou simplement elles s’accrochaient avec une broche. Les capes aussi témoignaient de la position de celui qui la portait, les tissus, les styles et notamment les décorations différenciaient les classes; Les paysans n’osaient jamais utilisé des peaux et seulement la noblesse pouvait se permettre le luxe de la soie.

Pour renforcer la distinction, il y avait des lois qui dictaient les types de tissus que les plus basses classes pouvaient utiliser. En même temps, plus la cape était courte, majeure était la noblesse qu’on attribuait à celui qui la portait: le roi, par exemple, la cape qu’il portait lui arrivait à la ceinture, les artisants aux genoux et les roturiers aux pies.

Les couleurs qui abondaient entre les pauvres étaient les couleurs naturelles des tissus, gris et marron, et si ils utilisaient des teintes, celles-la étaient les moins chères et d’élaboration facile; le monde des riches chanceux, en échange, étaient plus joyeux quand à la coloration, avec des teintes brillantes importées d’Affrique ou du Moyen-Orient et étaient habituels les verts pures, jaunes, roses, dorés et rouges.

Au large du temps, les influences des autres cultures, surtout du monde Byzantin, ont apportés beaucoup de changements, non seulement dans les tissus mais aussi dans la forme de porté les capes, ajoutant des brodés en or et pierres précieuses. Pour accompagner les vêtements luxueux, l’élite ajoutait des joyaux splendides, la majorité importés, même si elles ne brillaient pas beaucoup car la coupe des pierres ne s’inventait pas jusqu’au XVème siècle. Les broches et les anneaux étaient les éléments les plus populaires, qui en nombreuses occasions avaient certaines inscriptions; ce serait intéressant de mentionné aussi qu’il existait une loi pour controler qui et quels types de joyaux se portaient, car souvent ils s’utilisaient comme garanties des prêts.

Capa piel de cabra clara

Déjà au XVème siècle, la mode européenne se caractérisait par une série d’extravagances et les classes les plus nanties s’habillaient avec des vêtements complexes, pendant que les pauvres continuaient eux à confectionnés ses habits à la maison, avec les tissus les moins chères.

VOIR PLUS DE CAPES MÉDIÉVALES

VOIR COSTUMES MÉDIÉVAUX

Avez-vous des questions? Nous vous aidons: ☎ WhatsApp: (34) 637666802