Les épées les plus célèbres de l’histoire

Ce n’est pas facil d’écrire un article sur les épées les plus célèbres de l’histoire car le fait d’en sélectionné quelques unes, sûrement d’autres aussi très impotantes resterons en dehors. Mais nous signalerons les plus connues à travers du temps, en essayant de suivre un ordre chronologique:

1.- La Falcata pré-ibérique: C’était l’épée des premiers habitants de la péninsule Ibérique, avec laquelle ils luttaient dans les batailles de l’époque. Son design original de la lame adaptée pour pénétrer en honrizontale, ne s’est pas répéter dans l’histoire, mais elle a une fonctionnalitée hors de touts doutes et cela la rend unique.

 

Falcata pré-ibérique
Falcata pré-ibérique

2.- Épée romaine (Gladius romana): C’est l’arme romaine par exellence, c’était une épée idéal pour le corps à corps et le parfait complément pour les phalanges des doigts. Épée courte, large et pointue conçue pour l’estoc directe, causant de graves dommages. Le bouclier romain complémentait l’efficacitée de la Gladius romana.

Gladius Romana. Les épées les plus célèbres de l'histoire
Gladius Romana. Les épées les plus célèbres de l’histoire

3.- Épée Alexandre le Grand: Alexandre III de Macédoine, plus connu comme Alexandre le Grand était le roi de Macédoine depuis 336 a.v. J.C. jusquà sa mort et est considéré un des plus importants liders militaire de l’histoire, par sa conquête de l’Empire Achéménide. Alexandre avait conquis l’Empire Perse, incluant Anatolie, Syrie, Phénicie, Judée, Gaza, Egypte, Bactriane et Mésopotamie, il a répandu les frontières de Macédonie jusquà la région du Punjab. Avant sa mort, Alexandre avait planifié de retourné vers l’ouest et conquérir l’Europe en plus de vouloir continuer l’expansion vers l’Orient et trouver la fin du monde, idée que son tuteur durant l’enfance, Aristote, lui avait inculqué en contant des histoires sur un endroit où la Terre se finnissait et commençait la Grande Mer Extérieur.

Épée Alexandre le Grand
Épée Alexandre le Grand. Les épées les plus célèbres de l’histoire

4.- Épée Vicking (des Barbares et Nordiques): Épée conçue pour infliger la terreur par sa taille brutal de largeur, longitude et poids, de sorte que elle ne pouvait être maniée que par un guerrier avec les mêmes qualités, la faisant idéal pour un seul coup précis. Elle n’était pas de maniement facil, mais elle était apropriée dans ce monde où la force était la loi; ses épées étaient robustes et puissantes, signe d’autorité et de respect.

Épée Vicking
Épée Vicking. Les épées les plus célèbres de l’histoire

5.- Épée Excalibur du Roi Arthur: Son histoire appartient principalement à la légende et à la littérature des débuts du XVe siècle, même si on doute encore si Arthur, ou un personnage similaire sûr lequel ce serait basée la légende, avait réelment éxisté. Légende et histoire se mélangeaient durant plusieurs siècles postérieurs et apparaissent intimement unies Aux Chevaliers de la Table Ronde et la mistérieuse “Excalibur”.

Selon avait annoncé le mage Merlin, seulement qui arrivera à retiré l’épée de la roche, serait Roi. Arthur réalisait cette exploit et agenouillé devant la pierre, il a extrait la lame avec la facilité habituelle, il a soutenue l’épée sur sa tête et ensuite il entrait dans la cathédrale et la déposait sur l’autel. Arthur a été oindre avec l’huile sainte en présence de tous les Barons et du petit peuple, il jurait solennellement être un roi loyal pour ses sujets et défendre la vérité et la justice tous les jours de sa vie.

Épée Excalibur
Les épées les plus célèbres de l’histoire

6.- Épee de Charlemagne: Charle Ier dit Le Grand, Empereur de l’ouest de l’europe, il est né en l’an 742. Le pouvoir de Charlemagne, à réussit à étendre le christianisme dans tout le territoire qu’il occupait, arrivant à conquérir des territoires de France, Alemagne et Italie.

Épée de Charlemagne
Épée de Charlemagne

7.- Épée “Tizona” et Épée “Colada”: Elles appartenaient au chevalier castellan Rodrigo Díaz de Vivar, connu comme “El Cid Campeador”, fidèle vasalle qui participait avec le roi Alfonso VI dans la conquête de Tolède et, postérieurement, il conquistait le royaume de Valencia, qui était entre les mains des arabes.

Épée Tizona
Épée Tizona. Les épées les plus célèbres de l’histoire
épée colada
Épée Colada de El Cid. Les épées les plus célèbres de l’histoire

8. – Cimitarra ou épée Arabe: Sa production était abondante à Tolède durant l’invasion Arabe, étant Tolède, aussi à cette époque, centre très important des épées. La Cimitarra a une garde qui s’élève vers le poing d’un côté, tombant de l’autre vers la lame, et l’élargissement et courbure de lame est très tranchante, avec un seul fil tranchant et une poignée protectrice. La particularité du fait qu’elle soit courbée sert à ce que lorsqu’on attaque à cheval la lame ne s’incruste pas dans l’adversaire. Le faite d’être courbée la lame coupe mais continue sa trajectoire. Les arabes préféraient la Cimitarra à l’épée droite.

Épée Cimitarra Arabe
Épée Cimitarra Arabe. Les épées les plus célèbres de l’histoire

9. – Épée des Templiers: L’ordre du temple a été fondé en 1118, pour assurer la garde des Lieux Saints et protégé les routes de pélerinages. L’ordre avait atteint sa splendeur maximum au XIII siècle. Les Templiers se considéraient des Chevaliers de Dieu, honneur de l’église et de la christianité. C’était une force millitaire très bien organisée et ils formaient les forces de chocs dans toutes les croisades. À l’attaque ils étaient en avant-garde et dans les retraites en arrière-garde. les Templiers combinaient la ferveur religieusse et l’exploit de guerre, les deux grande passions du moyen-âge.

Épée templière
Les épées les plus célèbres de l’histoire

10. – Épée de Alfonso VI: Héritié de la courronne de Léon, avec le Cid Campéador, ils contenaient la poussée africaine, reconquérissaient Valencia, Murcia, Lisbonne, La Rioja Navarra s’annexait, Galicia, Guipúzcoa, Alava, Vizcaya en 1.076. Sa réussite la plus importante à été reconquérir Tolède.

Épée Alfonso VI
Épée de Alfonso VI. Les épées les plus célèbres de l’histoire

10. – Épée de Fernando III (San Fernando): fils de Alfonso IX de León et Berenguela de Castilla, il unifiait sous sa courronne les deux royaumes. Grand promoteur du procesus de la reconquête, il gagnait entre autre les places de Séville, capitale des Almohades, et Cordoue, dont la mosqué qu’il tranformait en cathédrale. Son fils Alfonso X, qui devait aussi possédé l’épée, était un des grands promoteurs de la culture. Dans une de ses oeuvres, Les Septs Parties, se distinguait les quatres valeurs que toutes épées devait incarnée: Sagesse, Force, Mesure et Justice.

Épée Fernando III
Épée de Fernando III. Les épées les plus célèbres de l’histoire

11. – Épée de Richard Coeur de Lion: Fameux roi d’Angleterre entre 1189 et 1199, étant le troisième fils du Roi Henri II d’angleterre et de Aliénor d’Aquitaine. Il était aussi duc de Normandie et d’aquitaine et Conte d’Anjou, noble Chevalier Croisé, reconnu pour son courage et valeur dans les batailles. Richard recevait le titre de Coeur de Lion dans les croisades, étant comparer à Philippe d’Orléans comme un agneau et Richard comme un lion. Sa valeur personnel dans la bataille inspirait à de nombreux poètes et littéraires.

Épée Richard Coeur de Lion
Épée Richard Coeur de Lion. Les épées les plus célèbres de l’histoire

12. – Épée de Jacques Ier d’Aragon: Né à Montpellier (1.208) et mourrait à Valencia en 1.276. Conte de barcelone et Roi d’Aragon et de Minorque. Il poursuivait la reconquête et a aidé les Roi de Castille et d’Aragon à lutter contre l’envahisseur Arabe.

Épée de Jacques Ier d'Aragon
Épée de Jacques Ier d’Aragon. Les épées les plus célèbres de l’histoire

13. – Épée de William Wallace (1270-1305): C’était un vaillant guerrier écossais qui dirigeait à son pays contre l’occupation anglaise et contre le Roi Édouard Ier d’Angleterre dans les guerres de l’indépendance de l’Écosse. Il était élevé dans une abbaye dans laquelle résidait son oncle paternel, pour cela il était bien éduqué pour les modèles de l’époque, et parlait français, latin, gaélique et anglais.

Épée de William Wallace
Épée de William Wallace. Les épées les plus célèbres de l’histoire

14. – Épée Claymore du lion d’Écosse: Jacques Ier d’Écosse (1394-1437) Roi d’Écosse, courronné roi en 1424 en Scone. Après avoir écrasé la Maison d’Alban et par les machinations qu’ils avaient eu avec lui étant petit, réduisait les atributions des nobles féodales, il ordonnait réunir le code des lois écossaises et introduisait un système de poids et mesures. Poète notable. Était assassiné par Sir Robert Graham dans une conspiration. Par sa bravoure dans les batailles et main ferme pour gouverner on l’appellait le Lion d’Écosse.

Épée Claymore
Épée Claymore. Les épées les plus célèbres de l’histoire

15. – Mandoble des Rois Catholiques: C’est une des épées les plus spectaculaires de l’Histoire d’Espagne. C’est l’épée mitique avec laquelle les rois Fernando et Isabel nombraient chevalier à Christophe Colomb, après le retour de son premier voyage en Amérique. Cette épée appellée de “cérémonie” était utilisée comme “porte-étandard” dans toutes les cérémonies religieuses ou actes publiques significatifs de son reigne, comme la Conquête de Grenade.

Épée Mandoble des Rois Catholiques
Épée Mandoble des Rois Catholiques. Les épées les plus célèbres de l’histoire

16. – Épée de Christophe Colomb (1436-1506): Sage géographe et intelligent marin, il réussissait et menait à bout son projet colosal de l’exploration des Indes dans les mers occidentales, projet qu’il offrait à plusieurs cours et magnats européens qui ne l’appuyaient pas. Après de multiples contre-temps il obtenait le soutien en Espagne des Rois Catholiques. Il lui était accorder trois caravelles, la Pinta, la Niña et la Santa María et le 3 août de 1492 il appareillait du port de Palos. Et le 12 octobre de la même année, il touchait terre Américaine, découvrant l’Amérique.

Épée de Christophe Colomb
Épée de Christophe Colomb. Les épées les plus célèbres de l’histoire

17. – Épée du Grand Capitaine: Gonzalo Fernández de Córdoba(Cordoue), homme de haut prestige millitaire à l’époque des Rois Catholiques (XV et XVI siècle), il réussissait ses premiers exploits dans la conquête de Grenade, se distinguait principalement dans les campagnes de Sicile et Naples, la bàs il le surnommait le ” Grand Capitaine” et à crée l’armée qui, avec prédominance de l’infanterie, sera la base millitaire de l’Empire Espagnol du XVIème siècle.

Épée du Grand Capitaine Gonzalo Fernández de Córdoba
Épée du Grand Capitaine Gonzalo Fernández de Córdoba. Les épées les plus célèbres de l’histoire

18. – Épée de García Paredes: Diego García Paredes, connu par sa force physique comme “Hercule de Estrémadure” et “Hercule d’Espagne”. Célèbre Capitaine Espagnol, d’une extraordinaire force et stature, militait en Italie comme chef des troupes du Gand Capitaine, son homme de confiance maximum, à qui il suivait et émulait dans ses campagnes, passant postérieurement en Amérique.

Épée de García Paredes
Épée de García Paredes. Les épées les plus célèbres de l’histoire

19. – Épée de Carlos I d’Espagne et V d’Alemagne: Il était connu à son époque comme “l’Empereur” car jamais aucun roi n’est arrivé à réunir sous son mandat un empire tellement immense. Héritié de ses grands-parents, les Rois Catholiques, Espagne, Amérique, Naples et Sicile; et de Maximilien Ier du Saint-Empire, Région flamande et Autriche. En 1519 il était courronné “Empereur Romain”, passant à gouverné le royaume le plus grand depuis les temps de Charlemagne. Son épée est le symbole de sa puissance.

Épée de Carlos I d'Espagne et V d'Alemagne
Épée de Carlos I d’Espagne et V d’Alemagne. Les épées les plus célèbres de l’histoire

20. – Épée de Hernán Cortés: Hernán Cortés Monroy Pizarro Altamirano, vaillant et osé conquistador espagnol de l’Empire Aztèque de México. Par voie maternelle il était le cousin second de Francisco Pizarro, qui postérieurement a conquis l’empire Incas du Péru.

Épée de Hernán Cortés Conquistador de México
Épée de Hernán Cortés Conquistador de México

21. – Épée de Francisco Pizarro: Francisco Pizarro Gonzalez était l’explorateur et conquistador espagnol du Péru.

Épée de Francisco Pizarro Conquistador du Péru
Épée de Francisco Pizarro Conquistador du Péru

22. – Épée de Don Quichotte: Dans le XVIème siècle et de la plume de Cervantes naît Don Alonso de Quijano, plus connu sous le nom de Don Quichotte de la Mancha; chevalier errant, avec un sens élevé du devoir et de l’honneur qui dépasse la limite du réel, frisant la folie. Pour cela il avait attaquer des moulins à vent en croyant que c’était des géants; des troupeaux de moutons pris pour des armées énnemis; des “Pellejos de vino” (grands récipients à vin en peau) assurant que c’était des fantômes. C’était le héros des aventures les plus insencées. Il à vécu comme un fou et est mort comme un sage, dans le giron de sa bien-aimée Dulcinea del Toboso (Dulcinée).

Épée de Don Quichotte de la Mancha
Épée de Don Quichotte de la Mancha. Les épées les plus célèbres de l’histoire

23. – Fleuret Français des Mousquetaires: En 1622 Louis XIII a crée le corps spéciale des “Mousquetaires”, exclusivement pour le service et protection du roi. Plus tard Alexandre Dumas se serait inspirer de cette garde royal, pour écrire “Les trois Mousquetaires”, l’histoire des chers Athos, Portos, Aramis et D’Artagnan, qui étaient les défenseurs de la reine Anne contre les intrigues des “scélérats” Richelieu, Milady, n’ont pas douter un seul instant à utilisé cette singulière épée en défense de la Monarchie.

Épée Fleuret Français des Mousquetaires
Épée Fleuret Français des Mousquetaires. Les épées les plus célèbres de l’histoire

24. – Sabre Français Champagne Briquet: “Le Briquet” est un sabre court de facil maniement comme d’autres armes blanches de l’époque. Son origine vient des débuts de le révolution Française, étant potérieurement dotées de cette arme les troupes Napoléoniennes d’infanterie, Grenadiers et Artillerie.

Sabre Français Champagne Briquet
Sabre Français Champagne Briquet. Les épées les plus célèbres de l’histoire

25. – Les Épées Rapières: Elles s’utilisaient lorsqu’ils se mettaient les meilleurs costumes, les plus chers et élégants, ajoutant cette élégante arme, même décorative, qui était totalement opposée au style du Moyen-Âge tardif d’épées lourdes et vielles. Ce type d’épées sont les précurseurs de l’actuel fleuret utilisé en escrime, un sport qui emploi l’intelligence, la rapidité et l’art, ce qui résulte totalement opposé aux mouvements de la lutte avec des épées courtes et lourdes du Moyen-âge tardif. Les plus distinguées sont la Rapière de Tolède et la Rapière Fleur de Lys.

L’épée Rapière de Tolède: Avec un impressionnant design de croix, souder avec une infinité de morceaux de laiton, manche de velours rouge, avec des côtes dorées. La lame est élégante, très fine et avec un étroitement de la lame dans la partie supérieure, une poignée avec une forme qui sert pour mettre les doigts index et majeur pour l’empoigner plus fermement, faisant que les mouvements de celle-ci soient comme un ensemble joint au bras et la main.

Épée Rapière de Tolède
Épée Rapière de Tolède. Les épées les plus célèbres de l’histoire

L’épée Rapière de fleur de Lys: Rapière d’origine Française, avec une cloche dorée qui protège des coups de l’adversaire, avec des finitions dorées et un élégant velours bleu. Son design est basé sur la fleur de lys de laquelle à le nom.

Épée Rapière de fleur de Lys
Épée Rapière de fleur de Lys. Les épées les plus célèbres de l’histoire

26. – Épée de Charles III d’espagne: “Carlos III de Borbón” appellé Le Politicien (1716 – 1788), il a été Duc de Parme (comme Charles I) entre 1731 et 1735, Roi de Naples et Sicile (comme Charle XVII) de 1734 à 1759 et Roi d’Espagne depuis 1759 jusqu’à sa mort. C’était le troisième fils de Philipe V. C’était le fondateur de la Fabrique d’arme de Tolède et développait la croissance culturelle et économique de l’Espagne.

Épée de Charles III d'espagne
Épée de Charles III d’espagne. Les épées les plus célèbres de l’histoire

27. – Épée de cour de Napoleón Ier Bonaparte (1769 –1821): millitaire et gouvernant Français, général républicain durant la révolution et le pouvoir, artisan du coup d’État du 18 de Brumaire qui l’avait convertit en premier consul de la république le 11 novembre de 1799; consul à vie depuis le 2 août de 1802, le 18 mai de 1804 il était proclamé Empereur des français et courronné le 2 décembre; Proclamé Roi d’Italie le 18 mars de 1805 et courronné le 26 mai, il détenait les deux titres jusqu’au 11 avril de 1814 et, nouvellement, depuis le 20 mars jusqu’au 22 juin de 1815. Napoléon est considéré comme un des majeurs génie militaire de l’histoire, ayant commander des campagnes de guerres avec grand succès, même avec certaines défaites retentissantes.

Épée de cour de Napoleón I Bonaparte
Épée de cour de Napoleón I Bonaparte. Les épées les plus célèbres de l’histoire

28. – Épée des Franc-maçons: Elle reccueille une grande partie des symboles maçonniques en distinguant le compas de l’équerre, le fil à plomb et le marteau, le livre et l’oeil de Dieu, et l’étoile de cinq pointes liées avec l’iniciale “G” de Great (Grand). Comme instrument à travers des temps de justice, vérité, égalité et fermeté, l’épée a été utilisée par les Francs-maçons dans toutes ses grandes cérémonies.

Épée des Franc-maçon
Épée des Franc-maçons. Les épées les plus célèbres de l’histoire

29. – Le katana: Épée du Samouraï. Les katanas étaient considérées comme l’âme du Samouraï et ils s’utilisaient dans les cérémonies de première importance à la cour et dans la milice. Non seulement c’était des armes mais ils avaient aussi une signification spirituelle. Le “Tachi” était la plus appréciée entre les épées, suivie par le “Katana” et le “Wakizashi”.

Wakizashi. Les épées les plus célèbres de l'histoire
Wakizashi. Les épées les plus célèbres de l’histoire

Spectaculaires, non seulement depuis le point de vue technique, sinon aussi artisanal par ses travaux de métaux, son laquage et sa ligne de gravures qualifiées et incrustations de pierres précieuses, en plus de ses soies très fines dans lesquelles elles se conservent.

Katana
Katana. Les épées les plus célèbres de l’histoire

Le Katana possède une coupe parfaite, capable de coupé avec précision d’un seul trait. Son élaboration d’alliage d’acier et de carbone le rend flexible et très résistant. Le katana continu d’être l’arme principale de l’armée et de la garde royale Japonaise et il s’utilise encore dans les cérémonies d’importance, avec une connotation de caractère sacré.

Tachi
Tachi. Les épées les plus célèbres de l’histoir

VOIR PLUS D’ ÉPÉES HISTORIQUES

VOIR ÉPÉES JAPONAISES

VOIR ÉPÉS CHINOISES

Avez-vous des questions? Nous vous aidons: ☎ WhatsApp: (34) 637666802